Description du projet

Forme: une série de 15 performances hebdomadaires

Idée, concept: Astride Schlaefli

Assistance: Andreas Thierstein

Production: Michael Röhrenbach

Avec: les membres du collectif barbare


Le collectif barbare se propose d’offrir au public de passants un répertoire d’images et de scènes insolites qui pourront ouvrir une marge de réflexion inattendue et rafraîchissante.

D’un point de vue sociologique, ce type de performance est un point de rencontre sans prétention entre des mondes qui se fréquentent très peu. C’est aussi l’outil idéal pour sensibiliser à la création artistique des personnes qui ne fréquentent habituellement pas les lieux culturels.

Ces actions se situent à la limite entre la performance et la réalité: de telle façon que les passants et le public ne savent pas toujours s’il ont affaire à une scène de la vie quotidienne un peu curieuse ou à une mise en scène.

Elles sont inspirées par l’actualité et flirtent doucement avec des thèmes parfois dérangeants, mais sans jamais chercher une provocation frontale et inutile.